FoodTech : les tendances à suivre en 2021

Par Julie de Zelty | 13/01/2021 | 7 minutes de lecture

En 2020, la CHR a été chamboulée, bousculée et largement repoussée dans ses retranchements. Pour de nombreux restaurateurs, il a fallu se remettre en question, s’adapter pour sur(vivre), se réinventer. Si le Covid-19 a bouleversé les habitudes des français, cela a aussi accéléré les solutions digitales et favorisé l’innovation. 

8 solutions digitales pour développer votre restaurant

La livraison à domicile

Longtemps l’apanage des grandes enseignes de restauration rapide, la livraison à domicile est devenue un passage obligé.

Depuis une dizaine d’années, c’est une tendance de fond qui s’est largement confirmée en 2020 : près d’un français sur deux s’est déjà fait livrer à son domicile ou au bureau (source : Food Service Vision)

La livraison à domicile a également permis à de nombreux acteurs du secteur de survivre à la crise -et aux confinements.

Des restaurateurs de renoms, comme Michel Sarran, Baptiste Renouard, Ludovic Turac ou encore Philippe Etchebest s’y sont également mis malgré leurs cuisines loin d’être rapides :)

Le marché de la livraison à domicile a totalement bouleversé les habitudes de consommation des Français et devrait doubler d’ici 2022. Il regroupe différents acteurs : les livraisons à vélo de plats de restaurants, les services traiteurs, les restaurants possédant leurs propres livreurs, etc. 

A terme, c’est un restaurant traditionnel sur trois et un fast-food sur deux qui proposeront un service de livraison de repas.

De nouveaux modes de livraison, plus éthiques et en local, essayent de se frayer une place sur le marché. 

CoopCycle

Qui réunit des livreurs dans une coopérative et propose une option de livraison plus transparente et éthique aux restaurateurs. 

Des plateformes de livraison collaboratives entre particuliers

Comme Yper, You2You ou encore Shopopop. L’objectif est de mettre en relation les personnes ayant besoin d’être livrées et celles qui peuvent leur rendre service en profitant d’un trajet réalisé à titre personnel.

Les coursiers Bordelais (ou Resto.Paris)

Et toutes autres plateformes locales dans les grandes villes.

Les Dark Kitchen

On les appelle cuisines fantômes, laboratoires ou encore dark kitchen. Ces restaurants sans salle et sans serveurs dont les plats sont distribués uniquement via des plateformes de livraison connaissent un engouement inédit avec la crise sanitaire. 

 

Même si les Dark Kitchen sont encore peu répandues (sur les 25 0000 restaurants présents sur la plateforme Uber Eats en France, 1500 sont des marques virtuelles), les acteurs du secteur ont vu leurs recettes s’envoler ces derniers mois et leur chiffre d’affaires doubler en 2020. 

Le concept prend de plus en plus d’ampleur et attire des professionnels de la restauration, mais aussi des entrepreneurs et des investisseurs de la tech. 

Les avantages ? Des coûts réduits pour l’emplacement puisque seule l’accessibilité aux livreurs compte, l’achat en volume des matières premières, moins de personnel car pas de service en salle, le partage de la cuisine avec d’autres acteurs pour réaliser des économies etc… Et les restaurants digitaux peuvent se greffer à des établissements existants, pour profiter de l’infrastructure en place ! 

Le concept des dark kitchen est une tendance de fond : Deliveroo en a d’ailleurs fait le pari. Depuis deux ans, la plateforme développe en France des cuisines «Editions», des espaces dédiés aux restaurateurs qui préparent la cuisine, et elle s’occupe des livraisons.

Aujourd’hui Deliveroo compte deux sites, un à Courbevoie et un à Saint-Ouen, hébergeant 20 restaurants digitaux. La plateforme prévoit d'ouvrir «une demi-douzaine» de sites «Editions» supplémentaires en 2021. 

Est-ce que les dark kitchen sont là pour durer ? Nous en sommes convaincus ! 

Le click-and-collect 

Autre tendance du confinement : le Click & Collect ! Chez Zelty, cela fait des années que nous proposons notre solution à notre client (solution clairement adoptée par bon nombre d’entre-eux en 2020).

Les boutiques considérées comme « non essentielles » ont dû s’adapter et trouver de nouvelles alternatives pour continuer à vendre. 

En 2 ans, on constate une augmentation de 51% des commandes en Click & Collect. Depuis novembre dernier, la vente à emporter surpasse même la livraison avec 66% des commandes, contre 34% pour la livraison.

Autre chiffre significatif : on constate une augmentation de + 25% du ticket moyen pour une vente en Click & Collect (source : Topping Days).

Au-delà de générer plus de chiffres d’affaires, les avantages du Click & Collect sont nombreux : rester présent et visible, toucher une nouvelle clientèle de proximité, mieux organiser la gestion de sa vente à emporter, augmenter son chiffre d’affaires, garder le lien, se constituer un fichier client ou encore fidéliser sa clientèle via des actions en ligne. 

Le Click & Collect est en plus un outil qui s’intègre facilement et qui est totalement compatible avec le service en salle. Côté client, les avis sont unanimes. L’acheteur continue à se faire plaisir tout en faisant vivre ses restos préférés ! 

Click & Collect, précommande, commande groupée, retrait sur des points partenaires : il existe de nombreuses solutions digitales simples et pratiques pour s’adapter aux nouveaux besoins des consommateurs. 

New call-to-action

Le e-commerce et les plateformes e-commerce 

Le marché du e-commerce alimentaire est en plein boom. Qu’il prenne la forme de livraison urbaine à domicile (LAD), Drive ou Drive Piétons, le e-commerce répond pleinement à ce besoin de praticité ET de contraintes sanitaires. 

En 2020, l'épicerie en ligne a connu un tournant ! Fiches produits, idées recettes, budget maîtrisé, gestion de listes de favoris, achats spontanés… même les plus réticents s’y convertissent !

Niveau restauration, on a vu fleurir des corners épiceries un peu partout lors du premier confinement par nécessité. On voit aujourd’hui la tendance perdurer au-delà du lieu physique, avec des rayons épiceries proposés directement en click and collect ou via les plateformes de livraison.

Une idée à creuser qui ne vous coûtera pas plus cher, vous permettra de valoriser vos producteurs et fournisseurs et engendrera des ventes additionnelles.

Et quelles seront les tendances alimentaires ?

L’alimentation et la santé

La santé est devenue un enjeu et l’alimentation un moyen : manger sert à protéger sa santé et à prendre soin de soi. Pour répondre à ce besoin, de nouveaux produits fonctionnels, à mi-chemin entre l’aliment et le complément alimentaire, apparaissent. 

2021 sera l’année des superfoods, probiotiques, champignons et beauty food… De quoi donner de nouvelles idées pour des concepts de restauration innovants ? En tout cas, chez Zelty, se refaire une beauté en mangeant des burgers, on dit oui !

La transparence

Désabusé par les scandales alimentaires à répétition et motivé par des valeurs éthiques et écologiques, le consommateur exige la transparence. Le développement du bio et du vegan illustre d’ailleurs cette tendance de fond, tout comme les applications de nutriscore. 

Et si le naturel et la transparence s'imposent sur la composition des produits, l’origine de ceux-ci et la mention du fait-maison comptent aussi ! Mention spéciale aux restaurateurs qui l’ont bien compris et surfent sur la pédagogie.

Les tendances alimentaires

Le végétal 

La consommation de viande est en baisse régulière depuis une dizaine d’années en France, alors que le végétal connaît lui un véritable essor ! Aujourd’hui un concept se développe très largement : la viande végétale. 

De nombreuses startups se positionnent sur ce créneau comme les Nouveaux Fermiers qui lancent une gamme de produits 100% à base de légumes et de plantes mais qui reprennent les codes (couleurs et formes) de la viande ! 

Certains projets vont encore plus, comme celui des Merveill’oeufs incubé à Station F, qui ambitionne de remplacer les oeufs par des protéines végétales et qui, grâce à la cuisine moléculaire, arrive en plus à leur donner le même aspect qu’un « vrai » oeuf, avec le jaune et le blanc ! 

En resto, on avait testé chez notre client PNY, leur burger à base de “fausse viande” Beyond Meat : la ressemblance avec un vrai steak en bouche était frappante !

Bref, on ne sait pas encore à quelle sauce nous allons être mangés en 2021 mais dans tous les cas sachez que chez Zelty sera à vos côtés ! 

8 solutions digitales pour développer efficacement votre restaurant

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez nous votre commentaire

Articles récents

Abonnez-vous à la newsletter