Nos idées packaging et transport pour vos commandes à emporter ou livraison

Par Clément-Baptiste Algans | 31/12/2021 | 7 minutes de lecture

Avec l'avènement du click and collect et de la livraison, les différents confinements, les problématiques liées à l'environnement et la modification des habitudes des clients, force est de constater que la vente en ligne et/ou à emporter remporte un certain succès. L'occasion de faire un tour d'horizon des packagings pour vos commandes en livraison ou click and collect !

New call-to-action

Les enjeux actuels

Le marché de l'emballage

Commençons par le commencement. Les progrès réalisés dans le domaine de l’emballage pour les services alimentaires, surtout depuis l'interdiction du plastique, jouent un rôle primordial dans le maintien de l’approvisionnement alimentaire le plus sûr au monde #ProudCountry. 

Les emballages de restauration conservent les avantages de la transformation des aliments une fois le processus terminé, permettant aux aliments de voyager en toute sécurité sur de "longues" distances et d’être toujours sains et bons au moment de la consommation, qu'ils soient livrés ou commandés en click and collect.

La législation

Sans surprise, en France, la restauration est l'un des secteurs où le gaspillage alimentaire est le plus présent. Chaque année, plus de 10 millions de tonnes de produits consommables sont jetés à la poubelle. L'économie française est considérée comme linéaire : elle consiste à produire des aliments, à les consommer, puis à les jeter.

Depuis, l'Etat a mis en place une législation anti gaspillage dans l'optique d'y remédier et de rendre l'économie circulaire (réutiliser ce que nous pouvons réutiliser).

Cela consiste également à ne plus produire ni consommer des produits à usage unique, les packagings et emballages pour la livraison à domicile ou le click and collect en font partie.

Pour y arriver, plusieurs mesures ont été mises en place :

  • l'interdiction du plastique dans les restaurants,

  • la sensibilisation des clients par les restaurateurs : indiquer aux clients ce qu'ils ont le droit de faire,

  • la généralisation du doggy bag : emporter le reste du repas pour éviter le gaspillage

  • l'usage optimal des denrées alimentaires : dons à des associations ou banques alimentaires,

  • la prolongation des dates de péremption : cela concerne les aliments ayant une date limite d'utilisation optimale (DLUO) et non les denrées à date limite de consommation (DLC).

Les problèmes rencontrés

Suite à la crise sanitaire et aux différents confinements, la vente à emporter et le click and collect ont explosé durant cette période. Les restaurateurs ont eu du mal à s'approvisionner en emballages pour la vente à emporter. Le problème est que la plupart des restaurateurs cherchent le même type d'emballage alimentaire et que le marché de ce dernier est très tendu - sans parler des problèmes logistiques d'approvisionnement étant donné que la terre entière est plus ou moins paralysée par une pandémie mondiale.

L'emballage éco-responsable (comme le carton en fibre de canne) comme les couverts et boîtes sont de plus en plus recherchés par les restaurateurs, surtout depuis que l'usage de plastique est interdit.

Suite à cette pénurie, certains commerçants en manque d'emballages alimentaires ont même dû avoir recours aux emballages et aux sacs en plastique afin d'assurer leurs commandes passées en ligne ou en click and collect. Le fait que les principaux producteurs de ces produits soient asiatiques a engendré des difficultés de plus dans l'approvisionnement des restaurants... Dans les faits, on est donc en flux tendus pour tenter de respecter la législation et les tendances en ce qui concerne les emballages pour le retrait des commandes !

packaging livraison restauration

Les tendances des packagings

Les packagings compostables et/ou compostés

Le marché des emballages alimentaires écologiques est en plein essor, les restaurateurs sont de plus en plus nombreux à choisir des packagings respectueux de l'environnement. D'autant plus que la commande de plats en ligne a fortement augmenté ces derniers temps.

Les emballages que nous connaissons sont souvent constitués de plastiques, polyéthylène, pailles et autres. Aujourd’hui de nouveaux matériaux ont fait leur apparition dans le secteur de l’emballage alimentaire durable comme :

  • la PLA (PolyLactic Acid): elle provient à 100% de ressources végétales renouvelables, donc sans pétrole. Le PLA est compostable, c’est-à-dire biodégradable par les micro-organismes vivants. Cette matière offre un aspect visuel clair, parfait pour présenter aliments et boissons

  • le bambou : très solide, il est lavable et donc réutilisable. Il est déclinable en couleurs.

  • la bagasse de canne à sucre : est particulièrement robuste, elle résiste très bien au froid et aux corps gras, donc adaptée aux livraisons et au click and collect. Elle est légère et facilement transportable. 100% biodégradable, c’est une matière naturelle aux propriétés particulièrement intéressantes pour les restaurateurs. De plus, elle offre un excellent rapport qualité / prix, parfaitement adapté pour la restauration rapide et les food trucks.

  • le palmier

  • le carton

L'avantage c'est qu'ils sont tous 100% biodégradables.

Il est désormais facile pour les professionnels de la restauration de trouver des produits réutilisables ou recyclables chez un grossiste alimentaire. Quels que soient les produits alimentaires proposés à la vente, qu'ils soient livrés à domicile ou retirés en click and collect, ces emballages biodégradables sont commercialisés à des prix attractifs et peuvent être personnalisés selon les besoins des restaurateurs (dimensions, types d’aliments à emballer…).

Quelques enseignes ont déjà eu recours à ces nouveaux emballages comme notre client Spok et ses 48 restaurants. Ils utilisent depuis leur création en 2015 des couverts en amidon de maïs (biodégradables) et des boites constituées de papier exclusivement issu de forêts gérées. Une fois recyclées, elles sont transformées en bobines à papier recyclé, utilisées pour fabriquer les sacs et les serviettes. La boucle est bouclée.

Le retour de la consigne

L'enseigne Burger King a commencé à proposer des contenants réutilisables pour les repas sur place aux Etats-Unis et au Japon. Cette mesure a été appliquée pour les gobelets et leurs fameux Whopper, le tout est basé sur l'économie circulaire afin de produire le moins de déchets possibles.

Chaque emballage utilisé sera consigné lorsqu'il sera remis au consommateur, dès lors que ce dernier le retourne et le remet dans la boucle, il est alors remboursé. C’est la première étape de la marque vers le #zérodéchet. Burger King laissera néanmoins la possibilité aux consommateurs de choisir des emballages à usage unique le temps qu'ils s'habituent à la nouvelle formule. Cette mesure n'a pas encore été appliquée aux commandes via des plateformes de livraison et de click and collect.

Par contre, Bioburger, notre client 100% bio et 100% frais, l'a fait aux commandes faites en ligne ! Aux côtés d'Uber Eats, ils ont récemment testé ce principe de consigne avec 2 contenants (burger/frites + boisson) réutilisables à 4€. Il lui suffisait de ramener ses contenants sur place en restaurant une fois la dégustation terminée pour se faire rembourser. Un essai qui pourrait donner de bonnes idées à certains en ce début d'année !

bioburger consigne

D'autres enseignes comme Class'Croute ont opté pour un système de vaisselle réutilisable et utilisent de la vraie vaisselle lors de la consommation sur place, pratique mais le food cost est à vérifier sur la durée : on sait que les enseignes de restauration rapide ont tendance à avoir un budget vaisselle important (vols, mis à la poubelle par inadvertance par le client etc).

Les innovations

Aujourd'hui, quand on commande en ligne un plat chaud sur les plateformes de livraison ou qu'on le récupère en click and collect, comme des pizzas, nuggets ou des burgers avec frites, ces derniers finissent généralement froids ou mous lorsqu'ils arrivent dans notre assiette.

Pour lutter contre cela, de nouveaux emballages ont été pensés afin de garder la nourriture chaude et/ou croustillante.

L'équipe de l'entreprise SAVRpak a donc créé une sorte de plaque autocollante à positionner sous le couvercle de la barquette. Celle-ci va absorber l'excès d'humidité, empêcher la condensation et donc éviter que l'aliment devienne mou trop rapidement.

Dans le même but, l'entreprise américaine Zume a inventé une boîte à pizza permettant de la garder chaude et croustillante. Cette boîte se distingue par un fond recouvert de creux, de bosses et de nervures. Grâce à ce fond, l’eau et l’huile de la pizza sont évacuées par les rigoles, la pizza reste au sec et arrive parfaitement croustillante dans votre assiette.

Certains vont encore plus loin en créant des contenants qui se mangent comme les pailles comestibles ou les tasses à croquer.

Par ailleurs, une tendance à suivre de près concerne l’eau sans emballage plastique. Une bulle en gélatine végétale le remplace et disparaît ensuite en quelques semaines grâce à son côté biodégradable. Cette innovation est encore à sa phase d’expérimentation, mais personne ne doute du fait qu'elle devrait prochainement débarquer en force dans le milieu de la livraison à domicile et du click and collect ! En attendant, certains ont fait le pari de supprimer l'eau en bouteille de leurs restaurants comme chez Mcdo :)

New call-to-action

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez nous votre commentaire

    Articles récents

    Abonnez-vous à la newsletter