Focus sur les pourboires en restauration

Par Clément-Baptiste Algans | 13/05/2022 | 6 minutes de lecture

On s’est tous retrouvés dans la situation où on ne savait pas si on devait donner un pourboire ou encore même quelle somme d’argent confier. En effet, en France les règles ne sont pas très claires et l'on est un peu moins habitués, au contraire de nos homologues américains qui ont une réglementation très stricte sur le sujet.

Pourtant, le pourboire peut aujourd’hui représenter un complément de salaire très intéressant pour le personnel de service. Surtout depuis qu'Emmanuel Macron ait annoncé sa défiscalisation pour 2022, favorisant clairement la donation de pourboire par la clientèle à l’issue de son moment passé au restaurant. Mais encore faut-il en garder une certaine traçabilité, et pour cela, la digitalisation va nous aider, clients comme restaurateurs !

On vous propose donc aujourd’hui un article 100% focus sur les pourboires en restauration, de son volet totalement traditionnel à son actualité qui l’oblige à muter en corrélation avec la révolution numérique.

8 solutions digitales pour développer votre restaurant

Le pourboire, une institution dans le monde de la restauration

Le pourboire est avant tout une pratique traditionnelle qui témoigne de la reconnaissance d’un client pour un service de qualité. Lorsqu’une personne considère qu’elle a passé un excellent moment lors de son repas, elle peut remercier l’établissement et son personnel en leur laissant un pourboire.

Les serveurs ont donc l'habitude de recevoir des pourboires plus ou moins élevés (environ 10% de la note) lorsqu'ils effectuent du bon travail et qu'ils satisfont leur clientèle. Les pourboires sont donc de grands vecteurs de motivations et peuvent grandement influencer la performance du personnel de service.

Les restaurants ne payant souvent leurs employés qu’au minimum légalement autorisé, les pourboires des clients fournissent généralement le reste. Les pourboires peuvent constituer plus de 60 % du revenu total d'un serveur. Cela signifie que les serveurs sont payés sur la base d'un système de récompense : la personne qui reçoit le service peut payer le serveur en fonction de la qualité de sa prestation. Plus le serveur fournit un service de qualité, plus le pourboire est élevé.

Il est également courant que les serveurs donnent une partie de leur pourboire aux autres salariés du restaurant. C’est à la fin de leur service, que les serveurs versent souvent un certain pourcentage de leurs ventes à d'autres membres du personnel, comme le personnel de cuisine, le barman et les serveurs, qui ne reçoivent pas de pourboire directement. Ainsi, au plus la qualité du service est élevée, au plus les serveurs seront récompensés et pourront partager avec le personnel qui n'est pas en directe interaction avec la clientèle.

Les pourboires incarnent un véritable cercle vertueux dans le monde du service, mais on ne va pas se mentir : en France, c'est une tradition qui se perd avec les années et l'inflation, alors comment redonner envie aux clients de récompenser les restaurants ?

Gestion des pourboires restauration

Vers une démocratisation des pourboires numériques

Le pourboire peut souvent être boudé en France, tout d’abord parce qu’ils ne sont pas imposés, ni obligatoires ou démocratisés et qu’ils ne se transforment donc pas en réflexe pour la clientèle. Mais aussi et surtout parce que le paiement en liquide disparaît de plus en plus, au profit des paiements dits « numériques », par carte bleue ou ApplePay par exemple.

Le résultat est sans appel, selon une étude CSA pour Lyf  [1] publiée en mai dernier, 35 % des Français ne laissent pas de pourboire par manque de monnaie, et 71 % déclarent être favorables aux pourboires dématérialisés. La solution semble alors très claire, pourtant les restaurateurs y sont un peu réticents car qui dit transactions par carte, dit déclaration automatique et imposition.

Et c’est pour pallier cela qu’E. Macron a annoncé la défiscalisation des pourboires pour 2022. Une vraie facilitation du processus qui encourage les gens à verser des pourboires au personnel de restauration, et on le sait, cela peut être un vrai coup de pouce pour eux. Surtout après la pandémie qui a grandement handicapé l’exercice de leur profession et cela relancera aussi l’attractivité de la profession qui a actuellement beaucoup de mal recruter.

Comment cela fonctionne-t-il concrètement ? 

Tout est fait pour que le client soit entièrement guidés lors de son don de pourboires. Lorsque viendrait le moment pour le client de payer son addition, celui-ci pourra ajouter une somme supplémentaire pour le serveur avec la promesse que cet argent ne sera pas fiscalisé. L'idéal pour le client, qui n'aura pas à trop réfléchir et sera en complète possession de ses moyens lors de la transaction.

Ce paiement peut aussi être fait sans contact, pour plus de praticité, ce qui permet dès maintenant de laisser un pourboire après avoir réglé l’addition (montant total de l’achat), de façon distincte donc après avoir indiqué sur le terminal de paiement :

  • soit un pourcentage de l’addition,

  • soit un montant à présélectionner,

  • soit un montant au choix.

Le client doit alors terminer son action et valider le montant de l’achat en appuyant sur OK, et le tour est joué. Rien de plus simple, c'est pour cela que les pourboires via transaction numérique ont un bel avenir devant eux. Ce qui devrait ravir tous le personnel de service au sein des restaurants.

Nos solutions préférées de pourboires dématérialisés

Vous êtes restaurateurs et êtes un peu sceptique à cette pratique et à la numérisation grandissantes des pratiques des pourboires ? Pas de panique, il existe des solutions très simples d’utilisation et déjà disponibles sur le marché.

Yavin

Avec l’application “Tips by Yavin”, les restaurateurs pourront encourager leurs clients à laisser un pourboire directement depuis leur terminal de paiement, avec un affichage clair et ludique. Ils auront aussi l’opportunité de facilement paramétrer l’application avec des pourcentages et/ou montants pré-établis (1€, 2€, 10%, 20%, etc.). Et bien sûr, Yavin est directement intégré à Zelty !

Au moment de l'encaissement, vous tapez le montant sur votre caisse Zelty et celui-ci s’affiche automatiquement sur votre terminal de paiement Yavin. Cela vous fait gagner du temps et vous évite de nombreuses erreurs de caisse et de clôture et l'appli Pourboires est directement connectée si vous y souscrivez !

Pourboires TPE Yavin

On peut aussi nommer Lyf Pay, aussi intégré à Zelty et qui a récemment partagé son nouveau service mobile dédié aux pourboires ou TipsiPay avec une option pour que les salariés peuvent suivre leurs pourboires et les transférer directement sur leurs comptes bancaires.

Plus question donc de la jouer radin au resto, vous avez toutes les cartes en main pour continuer de soutenir les équipes de services, qui travaillent toujours à fond pour vous faire passer de merveilleux moments dans leur restaurant. La révolution numérique a donc ses bons côtés car elle permet aussi d'évoluer dans les modes d'actions, mais aussi les us et coutumes inhérents à la restauration.

8 solutions digitales pour développer efficacement votre restaurant

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez nous votre commentaire

    Articles récents

    Abonnez-vous à la newsletter