Quelles sont les étapes pour créer une chaîne de restaurants ?

Par Clément-Baptiste Algans | 18/11/2020 | 8 minutes de lecture

La franchise est un modèle économique qui séduit particulièrement les créateurs d’entreprise français. Plus de 78 000 entrepreneurs ont déjà franchi le cap, un nombre qui a presque doublé en seulement 10 ans.

5 conseils indispensables pour l'ouverture de votre chaine de restaurant

Il faut dire que ce système présente de nombreux atouts : pour le jeune entrepreneur, c’est l’opportunité de profiter d’une image de marque valorisée et déjà implantée dans l’esprit des consommateurs dès le lancement de sa société.

Il bénéficie également d’un véritable savoir-faire et d’une assistance technique et commerciale. De quoi rassurer les porteurs de projets et leurs investisseurs. Si ce système n’a plus à démontrer son efficacité, il ne faut pas se précipiter pour autant.

Pour vous assurer les meilleures chances de succès, nous vous présentons les 6 étapes clés pour créer votre chaîne de restaurants en franchise.

Étape 1 : effectuer une étude de marché

Réaliser une étude de marché est indispensable : c’est lors de cette étape que vous allez pouvoir déterminer la faisabilité de votre projet, elle nécessite donc beaucoup de recul et de réflexion.

De plus, elle vous aidera également pour les étapes suivantes, comme le développement du concept et le plan de financement. C’est pourquoi vous devez procéder de manière rigoureuse et exhaustive. Voici 5 étapes à suivre pour réussir votre étude de marché.

Définir votre projet

Il s’agit ici de répondre à de nombreuses questions de la manière la plus précise et complète possible. Vous devez définir, par exemple, le type d’établissement que vous souhaitez ouvrir (fast-food, cuisine traditionnelle, gamme de prix…), la clientèle que vous visez et comment votre offre répond à ses besoins.

Vous devez également faire un point sur vos concurrents directs ou indirects et vous intéresser à l’état actuel du marché, aux tendances, ainsi qu’aux freins et opportunités possibles.

Identifier les sources d’information et les outils nécessaires pour les collecter et les analyser

Vous avez besoin d’obtenir le plus d’informations possible sur le secteur, les projets d’urbanisation à venir, les tendances, la clientèle visée, la concurrence… Ces informations doivent être collectées à plusieurs niveaux : sur l’ensemble du secteur, mais aussi sur un plan local, là où vous souhaitez vous implanter.

Les sources d’information exploitables peuvent ainsi être variées : syndicats professionnels, presse économique ou spécialisée, Chambre des métiers, cadastre, CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), moteurs de recherche, mairie, rapports de l’Insee, agences immobilières, rencontre avec des commerçants de proximité…

En raison du nombre d’informations à réunir, traiter et analyser, vous devez définir une méthode pour y parvenir. Vous avez le choix des outils : logiciels dédiés, tableaux de bord, fichier Excel…

Comment identifier les sources d’information et les outils nécessaires

Collecter les informations

Vous avez défini les informations dont vous avez besoin et où les trouver, vous devez à présent les collecter. Cette étape demande du temps, elle peut exiger des déplacements, des rencontres, mais aussi des délais de réception de documents.

Montrez-vous rigoureux : vérifiez l’exactitude des informations obtenues et croisez-les avec celles provenant d’autres sources. Pour ne pas vous laisser submerger par le nombre d’informations, organisez-les au fur et à mesure en précisant tous les éléments utiles (date, source…).

Traiter, analyser et synthétiser les informations

Si vous avez classé au fur et à mesure toutes les informations obtenues, comme nous vous le conseillons, vous allez gagner beaucoup de temps ici. Dans l’idéal, vous devriez obtenir cinq grandes catégories : le marché, la demande, l’offre, les opportunités et les freins.

Au sein de chaque section, triez les informations : gardez celles qui sont utiles, indiquez celles qui ont besoin d’être complétées, écartez celles qui ne sont pas pertinentes, etc. Vous pouvez à présent analyser vos informations et les synthétiser.

Rédiger votre rapport

À ce stade, vous avez en main toutes les informations pertinentes, vérifiées et classées par catégories. Il ne vous reste plus qu’à mettre au propre votre rapport, en veillant à synthétiser au maximum (vous pouvez noter des renvois vers des documents supplémentaires ou plus complets au besoin). Votre étude de marché est finie.

Vous devrez notamment vous intéresser à deux points en particulier :

  • Déterminer la clientèle ciblée ;
  • Faire des recherches sur vos futurs concurrents.

Étape 2 : développer son idée ou son concept de marque

La franchise connaît un grand succès en France, avec pas moins de 2 000 réseaux répartis dans une multitude de secteurs d’activité. Rien que pour la restauration, vous pourrez choisir parmi des dizaines d’enseignes différentes. Vous devez donc bien définir votre offre et ce qui démarque votre restaurant.

La multitude de concepts à exploiter est une chance, mais aussi une contrainte : pour être visible et attirer une clientèle, vous devez apporter quelque chose de nouveau, d’original ou tout simplement de différent.

Il ne s’agit pas de réinventer la roue, mais de réfléchir à tout ce qui est susceptible de vous démarquer de la concurrence. Il peut s’agir de la décoration, de l’emplacement des locaux, de la cuisine, de l’offre de fidélité… Dans le cadre d’une franchise, vous devez avoir un vrai concept à proposer.

Étape 3 : réaliser un plan de financement

Pour mener à bien votre projet, vous devez trouver des investisseurs, mais bien avant d’aller à leur rencontre, vous aurez besoin de préparer votre plan de financement. Pour les convaincre d’investir dans votre projet ou de vous prêter l’argent nécessaire, vous devrez leur présenter des chiffres réalistes :

  • Déterminer le budget nécessaire à l’ouverture des restaurants ;
  • Déterminer vos seuils de rentabilité et le retour sur investissement.

Vous devez vous projeter à court, moyen et long terme. Le plan de financement doit ainsi faire des projections sur les résultats prévisionnels à 3 ou 5 ans, l’évaluation du fonds de roulement ou encore le plan de trésorerie pour la première année.

Réaliser un plan de financement

De nombreuses informations nécessaires dans cette étape auront déjà été collectées lors de l’étude de marché. Montrez-vous précis et honnête, les investisseurs jugent votre projet sur du concret.

De plus, il n’est pas dans votre intérêt de vous montrer trop optimiste : les chiffres indiqués dans votre plan de financement doivent être fiables, sans quoi vous prendrez des risques et vous en ferez prendre à vos investisseurs.

Lorsque votre plan de financement sera achevé, vous pourrez alors partir à la recherche d’investisseurs.

Étape 4 : trouver des locaux et du matériel

À ce stade, vous avez une idée claire de votre budget, de la clientèle que vous souhaitez cibler et de la concurrence locale. Vous pouvez donc passer aux étapes suivantes : bien choisir l’emplacement des locaux et vous adapter à la clientèle locale.

La recherche d’un local est une étape essentielle : l’emplacement peut faire le succès ou l’échec d’un restaurant. Grâce à votre étude de marché, vous avez une connaissance poussée du terrain, vous savez quels emplacements peuvent être intéressants ou non pour votre activité.

Trouver des locaux et du matériel

Si vous avez pris le temps de vous renseigner sur les projets d’urbanisation, vous avez aussi pu identifier les éléments qui pourraient booster ou contrarier votre objectif.

Par exemple, de longs travaux prévus juste devant votre local pourraient déranger votre clientèle. À l’inverse, le développement d’un réseau de transport urbain ou d’un cinéma à proximité de votre restaurant pourrait vous être très favorable à long terme.

Vous devrez ensuite déterminer quels logiciels (ou outils) opérationnels vous allez utiliser pour gérer votre franchise. Le logiciel retenu devra être adapté à la gestion d’une franchise : pilotage de multiples points de vente, analyse des ventes en temps réel et à distance, commandes multicanal, gestion des livraisons… Le tout sans multiplier les écrans et les outils.

Puisque votre objectif est de lancer une franchise incluant plusieurs restaurants, assurez-vous que les outils retenus sont adaptés à ce cas de figure, par exemple en vous permettant le pilotage à distance ou la centralisation de toutes les données sur un seul compte.

Étape 5 : gérer l’administratif et le juridique

On ne s’improvise pas restaurateur, même lorsque l’on a trouvé un concept intéressant et des investisseurs prêts à soutenir le projet. Vous devez remplir un certain nombre de démarches administratives et juridiques :

  • Obtenir la licence de restauration ;
  • Faire les vérifications de conformité d’hygiène.

Ces étapes sont particulièrement importantes, n’hésitez pas à vous entourer de professionnels pour vous accompagner et éviter ainsi tout risque d’erreur qui pourrait contrarier votre projet ou retarder l’ouverture de votre établissement.

Étape 6 : recruter du personnel

Le recrutement des salariés est une démarche longue et qui doit nécessiter toute votre attention. La bonne gestion de vos restaurants dépend de vos salariés, de leurs compétences et de leur capacité à s’adapter à vos méthodes.

Soyez sélectif dans votre recrutement, veillez à ce que chaque employé soit correctement formé à vos méthodes et outils de travail et à ce qu’il puisse s’intégrer dans l’équipe.

Montrez-vous transparent quant aux conditions de travail, horaires et primes. La restauration est un secteur difficile et qui peine à recruter, mais en vous montrant honnête avec vos futurs salariés et en veillant à leurs bonnes conditions de travail, vous éviterez les arrêts maladie à répétition, les abandons et le turnover.

Lancer sa propre franchise de restaurants est une démarche longue et fastidieuse. Cela nécessite un fort investissement en temps et en argent. Mais si vous suivez attentivement les différentes étapes décrites ici, vous pourrez donner vie à votre projet et lui assurer les meilleures chances de succès.

5 conseils pour l'ouverture de votre chaine de restaurant

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez nous votre commentaire

    Articles récents

    Abonnez-vous à la newsletter