Franchise restaurant : comment construire une équipe durable ?

Par Julie de Zelty | 2/12/2020 | 10 minutes de lecture

La restauration est un secteur qui embauche toujours et en nombre. Pourtant, elle peine à recruter de nouveaux salariés et à garder les employés déjà en poste.

5 conseils indispensables pour l'ouverture de votre chaine de restaurant

Si la promesse de décrocher rapidement un contrat de travail peut séduire les personnes en recherche d’emploi, la restauration souffre d’une image de forte pénibilité. Le turnover important dans les restaurants ajoute encore à cette image de travail difficile.

Il existe heureusement des solutions pour donner envie aux salariés de rester dans votre établissement et attirer de nouveaux profils pour gonfler leurs rangs. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour améliorer le management dans la restauration.

Bien gérer votre personnel avec les outils adaptés

La gestion du personnel d’un restaurant doit être envisagée selon plusieurs angles : elle ne peut pas se résumer à donner des missions aux salariés, puis à les rémunérer. Pour que vos employés atteignent les objectifs fixés et, plus important encore, pour qu’ils souhaitent poursuivre leur travail dans votre établissement, vous devez repenser vos méthodes de management.

Bien gérer votre personnel avec les outils adaptés

Avant de recruter de nouveaux employés, il faut tout d’abord analyser la manière dont les équipes en place sont traitées.

Si vous constatez des arrêts maladie à répétition, des accidents du travail et des démissions, prenez le temps d’en comprendre les raisons. La pénibilité inhérente aux métiers de la restauration peut être une première explication.

Mais avez-vous tout mis en œuvre pour faciliter le travail de vos équipes et créer une cohésion de groupe ?

La première étape est de former vos employés pour qu’ils se sentent à l’aise avec leur travail. Ils doivent apprendre dans des conditions satisfaisantes, comprendre leurs missions, votre organisation et le fonctionnement de leurs outils de travail.

Cette étape de formation est trop souvent concentrée uniquement autour des processus, au détriment de la bonne intégration des nouveaux salariés.

Pourtant, il est indispensable que vos employés trouvent leurs marques dans votre restaurant et s’approprient leurs outils de travail pour qu’ils puissent se montrer efficaces.

Veiller à leur bonne intégration est également essentiel pour améliorer les conditions de travail de chacun. Vous ne pouvez pas obliger vos employés à s’apprécier, mais vous avez tout de même un rôle à jouer dans l’ambiance qui règne dans votre restaurant : 

  • Lorsque vous recrutez, faites attention à ce que les nouveaux salariés aient un profil qui pourra s’accorder avec celui des équipes déjà en place.
  • En cas de conflit, assurez-vous d’avoir tous les éléments de compréhension en main avant d’intervenir, et n’attendez pas qu’une situation dégénère pour le faire.
  • Créez une relation de confiance entre vos salariés, leurs managers s’il y en a et la direction. Que chacun puisse remonter librement les problèmes rencontrés en poste, qu’il s’agisse d’outils de travail non pertinents, de conditions insatisfaisantes ou de désaccords entre salariés. Tout ce qui pourrait perturber l’ambiance de travail ou l’organisation du restaurant doit être exprimé afin de trouver des solutions. Des employés qui se sentent écoutés auront plus à cœur de s’impliquer. À l’inverse, des salariés qui ne peuvent pas ou n’osent pas remonter les problèmes s’investiront moins et démissionneront dès qu’ils le pourront.
  • Pensez également à utiliser des logiciels adaptés pour rendre leur travail plus simple et plus efficace. De nombreuses tâches fastidieuses ou pouvant entraîner des erreurs peuvent être automatisées ou simplifiées grâce aux bons outils, par exemple : recette et produits dans la caisse, approvisionnement automatisé…

Par exemple, prendre les commandes sur une tablette tactile plutôt que d’écrire sur un carnet, avec une mise à jour systématique de celles passées dans le logiciel de caisse et un envoi automatique des bons en cuisine.

Mais il existe aussi d’autres outils pratiques à connaître, comme Snapshift ou Skello : vous pouvez améliorer l’organisation des plannings via un logiciel de gestion de personnel ou visualiser en temps réel la productivité des salariés. 

Avant de choisir des outils ou des logiciels pour aider vos équipes, renseignez-vous et projetez-vous à moyen terme. Trop souvent, les restaurateurs choisissent des outils très abordables, mais qui se révèlent vite obsolètes, voire contre-productifs lorsque, par exemple, ils envisagent d’ouvrir de nouveaux établissements.

Responsabiliser les équipes, les impliquer et créer un sentiment de cohésion

Vous êtes le chef d’équipe du restaurant, mais vos employés ont eux aussi un rôle à jouer pour que tout se passe au mieux.

C’est pourquoi vous devez les responsabiliser. Encouragez vos salariés à être proactifs : sollicitez leur avis sur les process et outils, prenez en compte leurs remarques, écoutez-les et incitez-les à être force de proposition en testant les idées qu’ils vous soumettent.

Vous les impliquez ainsi dans la gestion du restaurant et vous les valorisez. Ouvrir la discussion a un autre avantage : ils comprennent mieux vos enjeux et sont donc plus susceptibles de suivre vos recommandations et règles. 

Pour les impliquer encore plus et créer un vrai sentiment de cohésion, vous pouvez organiser des événements et challenges internes.

Par exemple, Roomies Burger proposait à ses salariés d’inventer chaque mois une nouvelle recette. Les propositions étaient ensuite testées par tous les employés, et la meilleure était ajoutée au menu en tant que « burger du mois ».

C’est à la fois ludique pour toute l’équipe, et valorisant pour les salariés qui voient leur recette sélectionnée et mise en avant auprès des clients. Cela encourage l’esprit d’équipe et d’initiative.

De son côté, McDonald’s France organise des tournois de foot et des concours avec ses baristas.

On pourrait également citer Quick : certains franchisés organisaient, par exemple, une soirée costumée annuelle où les équipes de tous les restaurants d’une région se retrouvaient dans un contexte amusant. Celui qui avait le meilleur costume remportait un prix.

Il existe une multitude de manières de procéder, à vous de trouver celle qui permettra à vos salariés de se sentir appartenir à votre équipe.

Responsabiliser son équipe et le fideliser

Fidéliser votre personnel sur le long terme

En tant que restaurateur, vous devez fournir à vos employés un environnement de travail satisfaisant. Travailler dans la restauration implique des contraintes : horaires décalés, fatigue physique, stress… Vous devez donc tout mettre en œuvre pour compenser ces inconvénients et conserver la motivation de vos équipes :

Fixez des objectifs collectifs et des récompenses pour motiver vos troupes 

Assurez-vous que ceux-ci sont atteignables, sinon vous risquez d’obtenir l’effet inverse à celui attendu, à savoir une démotivation et un manque d’implication.

Soyez pédagogues dans votre relation en les traitant avec bienveillance 

Montrez-vous à l’écoute de vos salariés et considérez-les avec respect et empathie. Malgré les croyances trop souvent ancrées, c’est tout à fait compatible avec l’autorité et la fermeté.

Un autre élément important à prendre en compte pour fidéliser vos salariés est l’évolution et les perspectives de carrière. La lassitude, le sentiment de ne pas avancer ou de ne pas être reconnu à sa juste valeur représentent également des motifs de démission fréquents.

Un salaire et une bonne ambiance ne suffisent pas, de nombreux employés veulent pouvoir évoluer, ou tout du moins, obtenir une reconnaissance : il peut s’agir de les former régulièrement, de les faire monter en compétences, de favoriser la promotion interne lorsqu’un poste est vacant, ou tout simplement d’assurer une meilleure rémunération ou des primes plus avantageuses aux salariés présents depuis longtemps.

Améliorer votre recrutement en étant vigilant

Vous devez être attentif au bien-être et à la motivation de vos équipes en place, mais il est tout aussi important d’être vigilant en amont, au moment où vous recrutez vos salariés :

Anticipez votre besoin de personnel pour recruter le bon nombre de personnes

Etre en sous-effectif entraîne des conditions de travail intenables et qui conduisent directement au turnover.

Rédigez une annonce complète et exhaustive comportant vos attentes

Donnez aux futurs recrutés toutes les informations utiles pour décider s’ils souhaitent ou non rejoindre votre restaurant. Mieux vous les informez, mieux ils peuvent se préparer à la réalité de leur mission.

Organisez-vous

Traitez les candidatures rapidement et informez systématiquement les postulants non retenus. Cela démontre également votre fiabilité et traduit vos valeurs, ce qui aura une incidence positive sur votre réputation en tant qu’employeur.

Prenez le temps de recevoir le candidat pour un entretien

Même si vous ne travaillez pas directement avec chaque employé, il est important, dans la mesure du possible, de participer au processus de recrutement. Cela permet aussi de montrer de l’intérêt aux futures recrues et ainsi de les fidéliser.

Si vous n’arrivez pas à embaucher pour votre restaurant, il est possible que votre annonce ne soit pas suffisamment attractive ou visible : assurez-vous qu’elle contienne des éléments susceptibles de donner envie de postuler (parlez de vos valeurs, de vos différences, des primes et avantages, ou de l’évolution de carrière possible…).

Diffusez votre annonce sur les réseaux sociaux et sur plusieurs sites de recherche d’emploi, spécialisés ou non. Encouragez vos salariés à parler de votre annonce autour d’eux.

À noter que si vous avez réussi à les responsabiliser, à les impliquer et à créer une vraie ambiance de travail satisfaisante, ils auront naturellement envie d’encourager leurs proches à postuler. À l’inverse, s’ils ne sont pas satisfaits, ils en parleront certainement autour d’eux et le bouche-à-oreille viendra compliquer votre démarche de recrutement.

Bien gérer son restaurant implique de bien manager l’équipe de celui-ci. Des salariés heureux sont plus productifs et moins susceptibles de démissionner.

Vous devez tout mettre en œuvre pour améliorer les conditions de travail et l’ambiance dans votre ou vos établissements : bien former, veiller à la bonne intégration des nouvelles recrues, travailler la cohésion de groupe, favoriser le dialogue et fournir les outils pertinents sont autant d’éléments à prendre en compte.

Vos salariés participent activement au succès de votre établissement, les RH dans un restaurant représentent ainsi un point central pour éviter les démissions, fidéliser les employés et faciliter le recrutement.

5 conseils pour l'ouverture de votre chaine de restaurant

Inscrivez-vous à la newsletter

Laissez nous votre commentaire

    Articles récents

    Abonnez-vous à la newsletter